Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Au coeur de la résistance alsacienne - Le combat de Paul Dungler / Jean Eschbach

En réponse à -2
-1cette ganache de G. de Léon BEL

Encore lui ! de JARDIN DAVID le vendredi 08 mars 2013 à 21h49

On ne peut pas parler sérieusement de Paul DUNGLER et il faut encore supporter la publicité communautaire pour ABOULKER ? Est-ce que je viens dauber ton fil moi ?
DUNGLER avait largement cerné les limites de GIRAUD. Des limites, mais du patriotisme. Et comme disait AUDIARD, un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis. A méditer.
JD

*** / ***

lue 544 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Attention JD de Léon BEL 09 mars 2013 11h58
2 Des Ldégistes font de la résistance de Francis Deleu 09 mars 2013 12h33
3 Heu M'sieur, de JARDIN DAVID 09 mars 2013 21h42
3 Camarade Deleu de Léon BEL 09 mars 2013 23h02
4 Un peu de tenue ! de JARDIN DAVID 10 mars 2013 09h30
5 LdG en conclave de Francis Deleu 10 mars 2013 12h10

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Au coeur de la résistance alsacienne - Le combat de Paul Dungler

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes