Mais même si on veut, il est possible que l'on ne puisse pas - Dernière Guerre Mondiale - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Dernière Guerre Mondiale / Daniel Laurent & alii

En réponse à -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1les oublies du 8 novembre 1942 de lucien GOZLAN

Mais même si on veut, il est possible que l'on ne puisse pas de Jacques Ghémard le vendredi 22 février 2013 à 16h45

"Pour De Gaulle, il y a eu des centaines de pressions afin que le decret cremieux soit retabli au plus vite et pourtant il avait depuis de longs mois la possibilite de le retablir."


Giraud est éliminé du CFLN le 9 novembre 1943 et de décret Crémieux est déclaré non abrogé le 20 octobre 1943.

11 jours !

Alors évidemment, de Gaulle aurait pu procéder autrement et declarer la guerre à Giraud et aux USA...

Et Giraud était donc une carotte et pas un navet, si vous voulez, mais ce n'était pas un Français Libre, que vous le vouliez ou pas. Ca n'a peut être pas d'importance pour vous, ça en a pour moi.

*** / ***

lue 2089 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes