Le bombardement de Paris par les canons allemands en 18 n’avait-il qu’un rôle psychologique ? - Les sites V1 en Flandres et en Artois - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Les Sites V1 du Nord de la France
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 21 juin 2012 à 09h50

Les sites V1 en Flandres et en Artois / Laurent BAILLEUL

En réponse à
-1Du Canon de Paris en 14/18 au Canon de Londres en 1944. 1er Épisode de Serge Desbois

Le bombardement de Paris par les canons allemands en 18 n’avait-il qu’un rôle psychologique ? de Serge Desbois le jeudi 21 juin 2012 à 07h48

Nous serions tentés de le croire. Ainsi seulement 6 de ces 44 jours de Bombardements sur Paris et sa banlieue eurent plus de 10 tués.

Le 29 mars 1918, en l’église St. Gervais, le jour du Vendredi-Saint à l’heure de l’office, un obus frappa de plein fouet le sud de la nef et du toit et brisa un des arcs-boutants : soixante dix tués ( pour "L’Illustration" - mais d’autres disent 91 tués ) et une soixantaine de blessés. Le canon était situé dans la forêt de Crépy, près de la colline de Montjoie.

Le 16 avril, rue du faubourg St. Antoine et sur les usines Schneider.17 Tués et 114 blessés. Le tir se situait toujours dans la forêt de Crepy.

13 projectiles, le 5 août, tombèrent gare des Invalides, caserne Dupleix, Bd St.Germain, avenue de la Grande Armée et causèrent 31 tués et 61 blessés. Ils provenaient près de Beaumont en Beine, dans le bois de Corbie.

Il faut mettre en parallèle les bombardements par les avions allemands, « les Taubes » et les Zeppelins au cours de 746 raids qui se terminèrent par 266 tués et 603 blessés..

L'image d'origine

*** / ***

lue 1633 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes