Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Trucks & Tanks / Collectif

 

Hors-série n° 8 : StuG III et StuH de Francis Deleu le jeudi 08 septembre 2011 à 16h36

StuG III et StuH

Au nombre de dix‑huit le 10 mai 1940, ils seront plus de 3 000 en première ligne le 31 janvier 1945. Considéré à sa conception comme une inutilité dispendieuse par Heinz Guderian en personne, le Sturmgeschütz arme également, à partir de 1943, les Panzer-Regimenter et les unités de Panzerjäger, à la demande du même Guderian, nommé Generalinspekteur der Panzertruppen. Conçu comme blindé d’appui feu pour l’infanterie allemande, il se révélera être l’un des plus redoutables « casseurs de chars » de la Heer. De la ligne « Maginot » à la bataille de Berlin, des montagnes du Caucase au bocage normand, en passant par le désert de Lybie, il sera, durant quatre ans, de tous les combats de la Seconde Guerre mondiale menés par les armées allemandes !


Extrait du Merkblatt 18b/38 du 15 septembre 1944
Ses points forts :
Il est très bas et très maniable.
Il a un épais blindage frontal.
Il fait encore mouche, avec une précision redoutable, à plus de 2 000 m.
Son canon transperce la plupart des chars ennemis jusqu’à 2 000 m.
Avec les obus explosifs, il est dévastateur contre l’infanterie.
Il donne force et élan à ton offensive ou ta contre-attaque et ramollit ton adversaire.
Mais !
Le Sturmgeschütz n’a ni tourelle ni mitrailleuse de caisse.
Il tire uniquement dans son axe de progression.
Trappes fermées, sa vision est des plus réduites.
Il est sans défense contre les attaques rapprochées.
Ses flancs et son arrière sont légèrement vulnérables.
Son emport en munitions et carburant est limité.
Il est particulièrement tributaire des terrains difficiles (marais, forêts denses, agglomérations, cours d’eau).

*** / ***

lue 1009 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Trucks & Tanks

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes