Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Vichy dans la "Solution finale" / Laurent Joly

En réponse à -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1L'illettrisme, ce fléau (V) de Nicolas Bernard

Le motif et le résultat de Boisbouvier le mercredi 23 décembre 2009 à 11h33

Je crois être parvenu à dégager de sa gangue épaisse et dense l'argumentation de Nicolas Bernard.
Vichy a réussi à obtenir des Allemands qu'ils acceptent de distinguer les Juifs français et les Juifs apatrides et de ne déporter que ces derniers -au moins dans un premier temps.
A ma question pourquoi Vichy a-t-il posé cette demande puisque, d'après lui, son antisémitisme ne le cédait en rien à celui des Allemands et qu'il aurait dû tout au contraire pousser à la roue et dire : "Vous voulez nos Juifs, cher M. Oberg, mais comment donc, c'est si gentil à vous de vous donner tout ce mal pour nous en débarrasser".
Et j'ajouterais même que, dans cette logique d'antisémitisme vichyssois, il aurait été naturel de demander en priorité la déportation des "nationaux" beaucoup plus difficile à écarter de la communauté française que celle des apatrides toujours susceptibles de chercher fortune ailleurs.
Nullement gêné par ma question, Nicolas a la réponse.
C'est parce que le Maréchal a peur des réactions de l'opinion et il en fournit aussitôt la preuve puisque le Maréchal a dit : "cette décision sera comprise par l'opinion".
C'est donc par démagogie et non par un souci humanitaire que Vichy a agi.
Que répondre à cela ?
Deux choses.
1/ Le résultat fut acquis car c'est grâce à cette négociation que les Juifs français et "de France" furent sauvés dans de si vastes proportions.
2/ Que le motif qui a fait agir Vichy est du domaine du secret des coeurs que Dieu seul connait car la phrase du Maréchal ne prouve pas plus la démagogie que la démocratie.
Se soucier de l'opinion est aussi naturel aux régimes démocratiques qu'aux régimes totalitaires. La différence vient du fait que dans les régimes totalitaires on façonne cette opinion à sa guise tandis que dans un régime démocratique (ou même seulement autoritaire) on ne le fait pas, ce qui fait qu'on s'en soucie davantage.

*** / ***

lue 889 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Pierre blanche ! de Jacques Ghémard 23 déc. 2009 12h09
2 A la vôtre ! de Boisbouvier 23 déc. 2009 13h22

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy dans la "Solution finale"

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  5 requêtes