Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 01 décembre 2009 à 15h39

Du débarquement africain au meurtre de Darlan / Albert Kammerer

En réponse à -3 -2
-1l'armée d'afrique et la bourde alliée ! de Léon BEL

premières réponses : le What if d'un échec initial de l'Axe en Tunisie de 13emeDBLE le mardi 01 décembre 2009 à 15h17

Si l'Axe avait échoué en Tunisie dès l'origine (largement possible), les conséquences sont incalculables :

- l'axe "sauve" plusieurs centaines de milliers de combattants (les meilleures unités italiennes : San Marco, La Spezia, 50° Brigata Speziale...), et un matériel impressionnant (rien qu'en canons de 88...)

- ceci peut être gênant pour les Alliés en Sicile ou en Italie du Sud, mais aussi pour les Allemands lors du retournement italien, inéluctable et sûrement plus rapide qu'au mois de septembre 43

- l'US Army va devoir attendre pour se confronter aux "réalités du terrain" et subir les déconvenues importantes qu'elle va subir en Tunisie (rappelons que certains Combat Command de la 1st Armoured division seront décimés et reconstitués... 3 fois en 3 mois !).

- cela accélère la fin de la Panzerarmee Afrika, dont le sort est de toutes les façons scellé, ce qui aurait engendré une "économie" du matériel et des unités envoyées en décembre 43 pour la renforcer, voire même permet à l'Axe d'évacuer ce qu'il peut d'Afrique...

Bref, des conséquences immenses, et impossibles à envisager dans leur ensemble, même si c'est passionnant.

Ces développements s'ont d'intérêt que pour réaliser que la campagne de Tunisie ne fut pas nécessairement un "mal" pour les Alliés, au regard de l'entêtement de Berlin à refuser toute évacuation, et de l'absence de réel retard sur le planning de la suite des opérations ("Husky" concerne des forces en grande partie différentes de celles engagées en Tunisie).

CM

*** / ***

lue 562 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Du débarquement africain au meurtre de Darlan

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes