Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 13 mai 2009 à 13h39

Munich ou la drôle de paix / Henri Noguères

En réponse à
-1Teppichfresser de Christian Favre

Grotesque de Auteur anonymé le mercredi 13 mai 2009 à 09h48

"I1 me parut agité d'un tic nerveux. A chaque instant, son épaule droite se soulevait d'un geste mécanique, tandis que sa jambe gauche se détendait d'une saccade."

Comme Sarkozy ?

"Et il me raconta que, depuis quelques jours, Hitler était dans un tel état de frénésie, à cause de l'affaire tchèque, que, plus d'une fois, il avait perdu tout empire sur soi, se jetant sur le sol et mâchant le bord d'un tapis"

Grotesque.

Et pour cause, Shirer, souvent cité, n'est en aucun cas une source sérieuse.

A propos de son livre sur le IIIe Reich :

"L’ouvrage a été sévèrement reçu par le milieu historien. William O. Shanahan, dans sa recension pour l’American Historical Review, écrit que il « ne dépasse pas le niveau de compréhension le plus ordinaire » et « n’a aucunement approfondi notre connaissance de Hitler et de son action politique ». Il reproche à Shirer d’user d’une « structure historique ultra-simplifiée » et de « [ne pas prendre] la peine d’explorer les thèmes historiques et les systèmes politiques du vingtième siècle ». « De vastes lectures – parfois biaisée et avec d’importantes omissions – de sources et de travaux de seconde main ne l’ont pas conduit vers des aspects inexplorés du Troisième Reich, et il n’a pas été impressionné par la subtilité et la sophistication qui caractérisent les meilleures études sur ce thème. » Il critique également la place accordée aux informations secondaires : « La plupart des détails ont été développés car ils sont divertissants ; la plupart des choses importantes ont été écartées car elles risquaient d’ennuyer. » Shanahan reconnaît toutefois que l’ouvrage « n’est pas une lecture désagréable ou ennuyeuse. La leçon gagne continûment en intérêt pour devenir de plus en plus passionnante. Le récit, bien que pauvre du point de vue historique, est parcouru par une tension dramatique soutenue. »[3]

Elizabeth Wiskemann, dans International Affairs, le juge « trop long et massif », et tout en écrivant qu’il « se révélera certainement utile », elle ne l’estime « pas assez savant ou assez bien écrit pour satisfaire les exigences universitaires ».[4]

L’un des passages les plus controversés est formé des sections du chapitre 4 sur « Les bases historiques du Troisième Reich » et « Les racines intellectuelles du Troisième Reich ». Shirer y fait du nazisme le produit de l’histoire de l’Allemagne et du caractère national allemand : « L’acceptation de l’autocratie et de l’obéissance aveugle à des tyranneaux qui se posaient en princes s’enracina dans sa mentalité », une « mentalité perverse et détraquée »[5], écrit-il du peuple allemand. Cette vision contribua à la mauvaise réception de l’ouvrage en Allemagne.[6]

Shirer attribue en particulier une « influence immense […] sur les Allemands et sur la suite de leur histoire » à Martin Luther, « génie supérieure et complexe, passionnément antisémite et antiromain qui réunissait dans son caractère orageux tant des meilleures qualités et des pires défauts de l’Allemand – la rudesse, la grossièreté, le fanatisme, l’intolérance, la violence, mais aussi l’honnêteté, la simplicité, la disposition à l’examen de conscience, le désir ardent d’apprendre, le goût de la musique et de la poésie, le besoin d’être juste aux yeux de Dieu »[5]. Comme auparavant Ernst Troeltsch, Thomas Mann et Robert Vansittart, il voit dans sa doctrine des « deux royaumes » l’origine d’une soumission absolue des Allemands au pouvoir politique et l’un des facteurs de l’établissement de la domination totalitaire. Plusieurs spécialistes du protestantisme ont critiqué cette vision, et le théologien Uwe Siemon-Netto a spécifiquement accusé Shirer de s’être fait le propagateur d’un « mythe » repris par certaines institutions publiques américaines.[7]" (Wikipedia)

*** / ***

lue 1398 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Attention au bébé en vidant le bain ! de Thiriel 13 mai 2009 11h27
2 Le bébé étant du genre joufflu... de Auteur anonymé 13 mai 2009 12h30
3 Shirer ? de Christian Favre 13 mai 2009 13h02
3 Teppichfresser (bis) de Thiriel 13 mai 2009 13h14
4 Toujours penser à la possiblité d'une manip ! de françois delpla 13 mai 2009 13h49
5 Warum nicht... de Christian Favre 13 mai 2009 14h32
5*** contribution effacée
6 oui ou non... de françois delpla 14 mai 2009 10h40
7 Peut-être... de Christian Favre 15 mai 2009 09h25
8 Non ! de françois delpla 15 mai 2009 10h04
9 Ce n'est pas l'avis de Daladier de Christian Favre 15 mai 2009 10h43
10 Vous ne me répondez pas de françois delpla 15 mai 2009 11h16
11 Admettons de Christian Favre 15 mai 2009 12h00
12 Juste une envie de voyage...à Paris de Christian Favre 15 mai 2009 14h34
13 Double langage de Christian Favre 18 mai 2009 13h40
14 un faux ! de françois delpla 18 mai 2009 15h15
15 Teufel ! sur qui se fier... de Christian Favre 18 mai 2009 16h48
5 Par en haut, par en bas... de Thiriel 13 mai 2009 15h52
6 Ce qu'en dit Hermann Rauschning de Christian Favre 13 mai 2009 16h27
5 Teppichfresser suite de Christian Favre 14 mars 2015 06h47
4 "L'usure du temps"... de Auteur anonymé 13 mai 2009 14h20
5 Alors il faut savoir lire de Thiriel 13 mai 2009 14h40

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Munich ou la drôle de paix

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes