Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les forces spéciales de la Libération / Paul Gaujac

 

Un essai sur les Jedburghs de René CLAUDE le jeudi 14 août 2008 à 11h11

L'historienne Anne-Aurore Inquimbert a signé un ouvrage pionnier consacré aux unités/équipes Jedburgh. Son étude est basée sur différents fonds d'archives. La présentation de l'éditeur:
La première étude consacrée à un point particulier de la collaboration entre les services spéciaux alliés au cours de la Deuxième Guerre mondiale, cet ouvrage a été réalisé à partir des archives du Bureau central de renseignements et d’action (BCRA) et de différents fonds privés conservés aux Archives nationales ainsi qu’au Service historique de la Défense.
Les premières équipes Jedburgh sont parachutées en France dès le débarquement en Normandie, le 6 juin 1944. Une fois sur le terrain, les agents « Jedburghs » assurent l’état-major interallié des possibilités d’action des groupes de résistants dans le cadre de plans préétablis. Ces équipes se composent, pour la plupart, de trois membres ventilés comme il suit : un officier britannique ou américain ; un officier français appartenant aux Forces françaises combattantes ; un officier ou un sous-officier britannique, américain ou français chargé des transmissions. Au total, 91 équipes vont œuvrer dans 54 départements de France métropolitaine entre les mois de juin et décembre 1944.
Cette étude s’attache à la genèse du plan, au recrutement et à la formation des officiers et sous-officiers qui y prennent part, et de fait, au degré d’implication de chacun des services spéciaux britanniques, américains et français. Surtout, elle tente d’appréhender un contexte « politico-militaire » confus entre trois alliés pour qui, selon l’historien Robert Frank, « il ne suffit pas d’être dans le même camp, de lutter contre l’Allemagne nazie poser se retrouver dans la même logique politique, la même logique de décision. » Contexte dans lequel les équipes Jedburgh s’immiscent si bien.


Anne-Aurore Inquimbert, Les équipes Jedburgh (juin 1944 - décembre 1944) chez Lavauzelle.

RC

*** / ***

lue 1331 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 et un livre : de Laurent Laloup 31 octo. 2008 13h08
2 Sept équipes de JARDIN DAVID 29 déc. 2018 14h27

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les forces spéciales de la Libération

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes