Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les RG sous l'occupation / Frédéric Couderc

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1La fiction dans le documentaire de jmberliere

Séquences reconstituées ? de René CLAUDE le jeudi 14 février 2008 à 09h55

Merci de cette réponse qui confirme, hélas, notre prévision quant à l'enveloppe pour des extraits de films et des images d'archives dont l'emploi quasi indispensable - et pour cause, sinon on fait de la radio - fait littéralement exploser le budget de production d'un doc' d'histoire contemporaine ou d'un bio-documentaire.

On risque de s'éloigner (un peu) du thème de discussion initial, mais j'aimerais avoir votre point de vue d'auteur et de spectateur sur les séquences de reconstitution - avec comédiens, figurants, décors et accessoires - plus ou moins heureuses qui émaillent de nombreux docs historiques et biographiques, une tendance lourde venue des pays anglo-saxons et d'Allemagne. Un exemple récent sur un thème très proche du votre avec le film co-signé par Denis Peschanski et Jorge Amat La traque de l'affiche rouge (2007). Là, les auteurs du script ont inséré quelques unes de ces séquences. Personnellement, j'ai tendance à penser qu'elles n'apportent rien au (télé)spectateur, qu'elles alourdissent une réalisation quand elles ne perturbent pas la relation précise d'un événement, d'un courant ou d'une vie, alors que des extraits de films de fiction aèrent le rythme d'un docu.
Bien cordialement.

RC

PS : Un doc diffusé récemment en France et en Suisse sur Kersten le masseur de Himmler était pénible à regarder à cause des piètres reconstitutions (mauvais casting, réalisation pataude, etc.) Vous me passerez l'expression, mais ça faisait très cheap et ça plombait le récit.

*** / ***

lue 663 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les RG sous l'occupation

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes