Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les Bienveillantes / Jonathan Littell

En réponse à
-1Un argument qui se tient... de René CLAUDE

Porteur de mémoires de Francis Deleu le samedi 19 janvier 2008 à 13h31

Bonjour,

Rapporté par René, Pierre Assouline écrivait sur son blog :
Pour contribuer à tirer de l'oubli les victimes des Einsatzgruppen, plutôt que de faire appel aux souvenirs apocryphes d'un officier SS, je préfère, par exemple, m'appuyer sur le père Patrick Desbois, qui travaille depuis deux ans à l'exhumation des centaines de fosses communes laissées par les « unités spéciales » nazies en Ukraine, recueille les témoignages des derniers survivants, recense les modus operandi de ces tueries et donne une sépulture décente aux victimes. Son livre paraîtra en septembre 2007 chez Calmann-Lévy
Le livre est paru en octobre dernier aux éditions Michel Lafon. Nicolas Bernard nous en propose la recension : Porteur de mémoires

Extrait :
De nombreux travaux universitaires ont également décrit, exposé, analysé l’action génocidaire des Einsatzgruppen, et le thème a fait l’objet du grand roman de David Littell, Les Bienveillantes. Mais il y manquait une enquête sur le terrain, village par village, fosse par fosse, témoin par témoin, meurtre par meurtre. Le père Patrick Desbois et son équipe ont effectué ce travail colossal, ce voyage au bout de l’Enfer.
Tout récemment le Père Patrick Desbois accorda un entretien à un journaliste belge. Patrick Desbois explique les motifs de cette descente aux enfers. Son grand-père résistant avait été arrêté. Déporté vers l'Allemagne, il failli réussir son évasion lors d'un arrêt du convoi à Strasbourg. Malheureusement, il fut dénoncé par une employée de la SNCF. En guise de punition, il fut déporté dans le camp de Rawa-Ruska en Ukraine. Souhaitant en savoir plus sur ce sinistre camp, le Père Desbois découvrit l'horreur absolue : près de deux millions de Juifs avaient été exécutés dans la région, de manière sommaire, tués un à un d'une balle dans la nuque.

Anecdotique mais à saluer !
Le Père Desbois était théologien et mathématicien de formation. Pour entreprendre ses recherches et écrire son livre, il décrocha un DEA en Histoire.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 945 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Bienveillantes

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes