Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le fuyard de Lang Son / Louis Constans

En réponse à -2
-1lecteur je suis, lecteur je reste! de debrose

C'est entendu, l'évacuation de Cao Bang fut un succès ??? de Louis STIEN le jeudi 27 juillet 2006 à 21h46

Selon Mr Debrose, qui ne répond pas à mon argumentation étayée soit par des documents,soit par des FAITS et non des opinions,tous ceux qui ne sont pas de l'avis du fils du colonel Constans se trompent.
Des experts en guerre comme les généraux de Lattre, Salan, Gras et autres sont trompés, puisqu'ils considérent que l'opération du repli de la RC4 fut mal conçue et très mal menée. C'était aussi l'avis du alors capitaine Jeanpierre, adjudant-major du 1er BEP, rescapé et que l'on peut quand même considérer comme compétent comme sa carrière l'a démontré.Ce fut même l'avis du général Carpentier qui le 5 octobre a envoyé au colonel Constans un message exprimant son grand mécontement sur la manière dont l'opération était menée. Mais lui aussi est responsable. Ilnyavéqua confier l'opération à un chef de guerre expérimenté qui n'aurait eu que cela à faire : étudier, prendre des avis, demander, mettre en place des moyens.Et ensuite mener l'opération au plus près du champ de bataille,c'est bon pour la troupe, les liaisons radio...et l'appréciation de la situation. Je pense différemment de vous quant à la marge d'initiative que pouvait avoir le commandant de la Zone Frontière. S'il était là pour appliquer simplement des ordres, il n'y a qu'à mettre un caporal.
C'est quand même un fait que l'affaire nous a coûté 5.000 hommes, tués ou prisonniers, et c'est donc au moins 5.000 armes que le VM a récupéré. Sans compter le dépôt de Lang Son qui n'a pas été détruit au motif qu'il ne fallait pas alerter l'ennemi du départ de nos troupes...tandis que l'on faisait sauter le pont de Ky Lua (Lang Son), ce qui paraît assez curieux comme raisonnement. Le colonel Charton a fait sauter son dépôt, l'évacuation étant visible.
Mais bien entendu, tous ceux qui ne sont pas de l'avis de Mr Debrose, qui est de l'avis de l'auteur du "Fuyard de Lang Son", ont tort par définition.Le Conseil de l'Ordre de la Légion d'Honneur aussi qui n'a pas voulu "élever à la Dignité de Grand Officier" le colonel Constans même longtemps après. Il avait sans doute ses raisons.
De toutes façons, vae victis.D'autres ont payé beaucoup plus cher cette défaite et ses conséquences. Je répète que le chef est responsable. Ce qui ne veut pas dire- et je ne l'ai jamais dit- que le Cel Constans était par nature incapable. Mais dans cette affaire, il a d'abord, comme le général Carpentier, sousestimé l'adversaire malgré des renseignements précis et l'appréciation des troupes au contact. Pour ensuite le surestimer après la perte de la bataille "au nord", au point de dresser à ses supérieurs (avec sincérité, je n'en doute pas, c'est son appréciation qui est en cause)un tableau catatrophique des pertes considérables en hommes et en matériel si on n'évacuait pas d'urgence Lang Son. Il était très convaincant, c'est une de ses qualités. Carpentier a donné l'ordre sollicité.... pour donner le contre-ordre ensuite. Mais le mouvement était enclenché.
La présentation de la situation après la bataille très mal menée de l'évacuation de Cao Bang a été le message suivant adressé au général Carpentier ( et que le livre ne cite pas non plus, il y a vraiment un tri des documents):
"15 à 18 bataillons VM sont susceptibles d'intervenir en 48 heures - 3jours tout au plus- sinon sur Lang Son même, du moins sur ses voies périphériques et ses voies d'accès. Il n'est pas exagéré de penser que dans un délai de quatre à cinq jours, la plus grande partie de la brigade 308 puisse se trouver sur les lieux.. Si l'on veut éviter l'investissement complet de Lang Son avec de grosses pertes en hommes et en matériel, il y a urgence à procéder à l'évacuation de la Place".
Ce qui était manifestement exagéré, jamais les Viets n'avaient songé à attaquer Lang Son. Ne serait-ce que pour des questions de logistiques, ils étaient dans l'incapacité de regouper, ravitailler, déplacer et donner un ordre d'attaque étudié si Lang Son avait été défendu.
Il avait fallu 3 régiments vietminh, 10 canons de 75, et 48 heures de combat aveclourdes pertes pour venir à bout des 2 compagnies de Légion de Dong Khé, Dong Khé en terrain défavorable et coupé de tout renfort. Lang Son disposait de plusieurs bataillons, de
blindés, d'artillerie, de voies de communication avec renforts et contre-attaque possible, d'un terrain favorable à la défense.Et d'un ciel plus dégagé qu'en Haute Région permettant un fort appui aérien.
Le colonel Constans a pensé différemment, et a concaincu l'échelon supérieur que sa vison des choses était juste. Ses supérieurs ont eu tort de le croire, et de donner des ordres en conséquence.
L'abandon de Lang Son n'a pas eu que des conséquences immédiates (nos pertes d'hommes et d'armement. Celles-ci ont été soigneusement établies, voyez donc les documents officiels). C'est par Lang Son essentiellement qu'est arrivé ensuite le matériel lourd et l'aide chinoise. Une ligne de chemin de fer a même été construite spécialement en Chine pour cela.
Mais Mr Debrose, c'est entendu, tous ceux qui pensent différemment de vous ont tort, malgré les faits,les documents et le jugement d'hommes de guerre (l'avez-vous faite un jour? Ou même, avez-vous été sur les lieux, pas sur la route en touriste, mais dans les sentiers de jungle où nous avons dû progresser en brancardant nos nombreux blessés graves. Car le plan d'évacuation des blessés était nul. Impossible par Dong Khé qu'il aurait fallu reprendre, ou par la route de repli insuffisamment tenue faute d'effectif.
Je suis néanmoins flatté d'être, pour "le désastre de la RC4" du même avis que le général(puis Maréchal) de Lattre.
Je pars en vacances, et vous souhaite d'en avoir de bonnes vous aussi.
Si vous me répondez (ce sera votre 12ème communication), je verrai cela en septembre.
Ah, je précise, j'aime les chefs vainqueurs, et j'admire les vaincus qui se sont battus héroïquement.C'est pour cela que la Légion célèbre Camerone, la Coloniale,Bazeilles, les Chasseurs, Sidi-Brahim.

*** / ***

lue 2956 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Bonnes vacances ! de debrose 28 juil. 2006 18h27
2 objectivité de Daniel Meyer 03 octo. 2006 13h19
3 Excellent proverbe ! de Jacques Ghémard 03 octo. 2006 13h32
3 le héros et le soldat de debrose 31 octo. 2006 12h02

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le fuyard de Lang Son

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes