Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Mon père, un « Français Libre »...
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

MA DERNIERE VIE / Frédérique LEON GUITTAT

En réponse à
-1Coucou, me revoilou, mais pas seulement de Leon

Interné en Espagne ? la Croix Rouge a des archives ! de Leon le mardi 20 juin 2006 à 16h03

re-bonjour,
Comme je vous le disais ce matin, j'ai trouvé à mon retour de Paris une lettre de la Croix Rouge francaise faisant réponse à ma demande du 21 decembre 2004 (oui, vous avez bien lu: 2004!). Mais cela valait la peine d'attendre. Car la Croix Rouge, comme beaucoup d'organismes, garde ses archives !
Et voici qu'il m'ont envoyé "après recherches", des photocopies de documents importants et/ou précieux.

Aussi, pour tous ceux qui voudraient faire des recherches sur un père, un parent, un grand-père passé clandestinement en Espagne et interné dans l'une des prisons franquistes, je vous donne l'adresse du service où il faut se renseigner. Il ne faut certes pas être pressé, mais le résultat est encourageant:

CROIX ROUGE française,
Direction des Relations et des Opérations internationales,
Service des Recherches dans l'intéret des familles,
98 rue Didot
75694 PARIS cedex 14.


Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de mon père, je vous copie colle le texte d'un courrier photocopié par la Croix Rouge, courrier que mon père ainsi que 5 autres co- détenus à Seo de Urgel envoyèrent à l'Ambassadeur de France en Espagne le 21 mars 1943:

Prison de Seo d'Urgel, 21 mars 1943
A son Excellence l'Ambassadeur de France en Espagne

Nous soussignés,
Léon Robert, né le 5 mai 1921 à Paris (8e), 2 ans de service militaire engagé volontaire automitrailleuse et chars,
Sergent Bernard, né le 20 janvier 1921 à Paris, 2 ans de service miltaire engagé voolntaire automitrailleuse et chars,
Le Rumeur Armand, né le 27 octobre 1918 à Paris, 2 ans de service militaire, 1 an de guerre DCA écouteur, prisonnier évadé,
Schaffer Alfred, né le 2 mai 1920, à Eschau (Bas-Rhin), 2 ans de service militaire engagé volontaire, Train des équipages,
Warthmann Fernand, né le 22 octobre 1914 à Zimmerbach, (Haut-Rhin), 5 ans de service militaire dans la marine comme chauffeur mécanicien,
Tanays Jacques, né le 4 novembre 1914 à Luzech, (Lot), 2 ans de service militaire, 1 an de guerre, caporal-chef, chenillette, défense anti-chars,

Retenus depuis le 2 février dernier par les autorités espagnoles, nous vous demandons aide et protection. Tous de nationalité française, nous désirerions passer le plus tôt possible sous vos ordres, en vue de notre engagement en Afrique du Nord.
Démunis de toute ressources depuis notre emprisonnement, nous espérons que notre demande sera prise en considération.

Veuillez recevoir, Monsieur l'Ambassadeur, l'expression de notre respectueux dévouement.


La Croix Rouge m'a également envoyé copie d'une attestation signée par Mgr Boyer Mas, dont voici le texte:

ATTESTATION de Mgr BOYER MAS

Monseigneur BOYER MAS, Délégué Général en Espagne de la Croix Rouge française,
CERTIFIE
Que, d'après les documents contenus dans les archives de cette délégation, Monsieur LEON Robert, né le 5 mai 1921 à PARIS, est entré clandestinement en Espagne le 3 février 1943.

Arrêté par les autorités espagnoles, il a été interné à la prison de SEO d'URGEL, puis à la prison de LERIDA, du 3 février 1943 au 2 juillet 1943, et mis ensuite en résidence surveillée à BARCELONE, du 3 juillet 1943 jusqu'à son départ.
Le 15 juillet 1943, l'intéressé a quitté définitivement l'Espagne en vue de rejoindre les Forces Françaises Libres en Afrique du Nord.


En foi de quoi, je signe la présente pour servir et valoir ce que de droit.

Madrid le 25 septembre 1964.


J'ai également reçu une copie attestation de sa qualité d'interné résistant et de son engagement dans les Forces Francaises Libres, datant de 1949 et signée par le chef de bataillon Buttin, commandant l'organe central des FFL.

La Croix Rouge a donc effectué pour moi des recherches croisées (avec le ministère des anciens combattants a Caen)non seulement pour la partie Espagne mais aussi pour la partie engagement militaire et papiers post militaires. J'ai trouvé çà très intéressant, très sérieux, meme s'il a fallu 18 mois d'attente.
Je conseille donc à ceux qui ont une démarche un peu analogue à la mienne de suivre la meme voie d'investigation.

Sachez enfin que l'un des co-signataires de la fameuse lettre à l'Ambassadeur était Mr Fernand WARTHMANN que l'on retrouve dans la liste de ceux qui ont aidé le général de Gaulle (marine). Les autres noms n'y figurent pas, mais leur mention ici permettra peut-être a des proches d'en savoir un peu plus sur leur parcours.

Frédérique toute contente.

*** / ***

lue 1026 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur MA DERNIERE VIE

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes