Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

OAS - Histoire d'une guerre franco-française / Remi Kauffer

 

Un motard chargé d'éliminer de Gaulle. de René CLAUDE le lundi 14 novembre 2005 à 21h30

Bonsoir,

Pour son Voyage au cœur de l'OAS (Perrin, 2005), Olivier Dard a eu accès à des archives inédites regroupant la correspondance des chefs de l'organisation clandestine, mais aussi de la Délégation générale, de l'Elysée et des différents préfets.
Par exemple, il nous apprend que le Front de l'Algérie Française (Le F.A.F.), regroupement pré-OAS à caractère semi-public, avait prévu et organisé une série d'attentats pour la visite à haut risque du Connétable du 9 au 13 décembre 1960, après la diffusion du message télé du 4 novembre (1960) où le chef de l'Etat utilisa la formule "Algérie algérienne". On imagine l'ambiance parmi les pieds-noirs et une partie des officiers dans les villes et campagnes algériennes ... !
Les renseignements généraux informent l'Elysée d'une opération très sérieuse prévue pour l'étape d'Orléansville, opération qui est confirmée par les services secrets israéliens. Mais le général échappa à un autre projet d'assassinat à Aïn-Temouchent (près d'Oran). Olivier Dard écrit :
Le tueur prévu, Hilaire Géronimo, alors motard de l'escorte du général, a reçu l'ordre de ne rien faire de l'état-major FAF oranais, ce dernier ayant décidé d'ajourner l'exécution sur la foi de renseignements présentant de Gaulle comme un partisan de l'Algérie française.(*) En fait, les civils comme les colonels reculent devant cette action radicale. Le passé, le charisme du Général et l'impossibilité , pour l'heure, de le remplacer par une personnalité de stature comparable permettant à de Gaulle de rentrer indemne en métropole. (p.61)

Ces deux éléments sont intéressants. Une dernière réticence morale à l'assassinat du chef de la France libre est encore majoritaire chez les leaders du FAF, ce qui ne sera plus le cas dans quelques semaines, une fois le FAF remplacé par l'OAS clandestine et radicalisée. Voilà pour l'aspect "affectif". Et l'absence d'un remplaçant crédible sur le plan national est l'élément "raisonnable" ou politique de l'annulation de l'attentat. Là, pas question de nostalgie gaullienne mais le constat d'un manque de personnalité ayant la surface nécessaire.

RC

(*) Plusieurs responsables locaux des RG jouaient un trouble/double jeu.

*** / ***

lue 1614 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 est-ce neuf ? de françois delpla 15 nove. 2005 15h40
2 L'attentat était connu, mais ... de René CLAUDE 15 nove. 2005 16h51
3 Exécution ! de françois delpla 15 nove. 2005 18h16
4 J'ai de la chance ! de René CLAUDE 15 nove. 2005 19h21
4 Décidément... de René CLAUDE 15 nove. 2005 19h29
4 un merci ne coûte rien ! de françois delpla 15 nove. 2005 19h43
2 PS :... de René CLAUDE 15 nove. 2005 16h58
3 légère angoisse de françois delpla 15 nove. 2005 18h24
4 Caves humides ? de Francis Deleu 15 nove. 2005 20h04

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur OAS - Histoire d'une guerre franco-française

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes