Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

La Chute / Der Untergang / Oliver Hirschbiegel

En réponse à -4 -3 -2
-1Un des fils de Speer dit aussi que son père était informé. de René CLAUDE

informé quand et de quoi ? de françois delpla le jeudi 22 septembre 2005 à 09h57

Bonjour !


Je suis pour ma part le premier à dire que tous les Allemands savaient. Par exemple, s'ils s'étaient mariés après 1933, ils avaient reçu Mein Kampf en cadeau et connaissaient, pour peu qu'ils aient lu seulement quelques pages au hasard, l'ampleur inouïe de la haine des Juifs qui animait l'auteur. Les ayant vu peu à peu isolés, puis ayant cessé de les voir, ils devaient bien se douter qu'ils n'étaient pas dans des prisons quatre étoiles. Il y aussi la "prophétie" de janvier 39, que Hitler rappelle à plusieurs reprises, et de manière très insistante dans l'automne 41 : nouvelle guerre = destruction du judaïsme européen. Or autant les jeunes mariés ont peut-être mieux à faire que de se plonger dans un gros livre, autant les habitants d'un pays qui a déclenché une guerre ont des raisons impérieuses d'écouter les discours présidentiels.

Hitler répand donc avec doigté une atmosphère génocidaire propre à compromettre, et à dégoûter de réagir, ceux qui ne le font pas tout de suite, et ils sont assez nombreux. Cela dit, il continue aussi de s'avancer masqué, et de permettre à chacun, par des demi-révélations, de nettoyer sa conscience ou ce qui lui en reste. Témoin le dernier livre d'Edouard Husson, qui confirme après d'autres que le discours tenu aux cadres des ministères à Wannsee était ambigu, car centré sur la rafle, le transport et la mise au travail, non sur l'extermination rapide.

Du coup, il faut quand le régime en a besoin un dévoilement explicite, et c'est ce que Himmler fait à partir du 4 octobre 1943 : il prépare le dernier acte de la guerre tout comme les Alliés qui, après avoir défini en début d'année la politique de "capitulation sans condition", s'apprêtent à la préciser à Téhéran. Himmler, donc, en une série de discours aux cadres SS puis, très vite, à ceux de l'Etat et de l'armée, dévoile le génocide, en insistant de manière répétitive, comme pour s'assurer que même les somnolents ont entendu, sur le meurtre des femmes et des enfants. Le 6 octobre, c'est le tour des Reichsleiter et Gauleiter en présence de quelques ministres, dont Speer. Interpellé là-dessus au début des années 70, il passera la fin de sa vie à nier péniblement, "démontrant" au moyen de témoignages complaisants qu'il avait quitté la réunion juste avant les révélations. Alors qu'il avait sauvé sa tête à Nuremberg en endossant habilement la responsabilité des "atrocités", au titre de la solidarité ministérielle, tout en niant les avoir connues.

Donc, si le fils Speer dit que son père savait en se référant à cet épisode, il enfonce une porte, à mon avis, grande ouverte. Car même en admettant sa version des faits, Speer, baignant dans un milieu dirigeant et même, d'après lui, privilégiant dans ce milieu le contact avec les mécontents, il n'avait aucune chance d'échapper aux révélations himmlériennes.

En résumé : on savait sans savoir tout en sachant, on se faisait mettre le nez sur l'innommable et on refoulait comme on pouvait, bref rien n'est plus délicat que de juger cette affaire... comme toute affaire d'ailleurs si on y songe.

De ce point de vue je suis plus chrétien que jamais : seul Dieu sonde les reins et les coeurs, ne jugez pas pour n'être pas jugés... Ou plutôt jugeons parce qu'il faut bien, pour des raisons pratiques, et ne nous prenons pas pour des représentants de l'Absolu...

grossièreté et subtilité nazies

*** / ***

lue 984 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La Chute / Der Untergang

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes