Mémoire savante et histoire - A la barre de l'Indochine - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

A la barre de l'Indochine / Amiral Decoux

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Histoire et mémoire de Claire

Mémoire savante et histoire de Francis Deleu le mercredi 30 mars 2005 à 22h37

Bonsoir Claire, bonsoir à tous,

La plupart des ouvrages qui traitent du passé récent de la France - de Vichy en particulier - consacrent de nombreuses pages à la "mémoire" : mémoire gaulliste, mémoire communiste, mémoire collective....; ou plus en détail: mémoire motrice (celle des résistants), mémoire blessée (celle des déportés), mémoire refoulée (celle des requis au STO), mémoire repliée (celle des prisonniers de guerre) etc... etc... nous pourrions allonger la liste indéfiniment.
Parmi ces multiples et diverses "mémoires", Robert Frank au chapitre "La mémoire empoisonnée" (in "Les années noires - Tome 2) propose une autre composante : la "mémoire savante", celle des historiens qui participent à leur manière et avec leur savoir à façonner la mémoire collective. La mission de l'historien est d'approcher au plus près de la "vérité", d'une "vérité" en démontant les mythes par exemple. J'ai insisté sur "une vérité". Cette dernière ne sera jamais définitive. Le plus bel exemple - que nous avons déjà suggéré hier - est celui de la "révolution paxtonienne". Jusqu'en 1973, date de la traduction du livre de Paxton, il était acquis que le régime de Vichy jouait un double jeu entre les Allemands et les Alliés (le mythe du bouclier "Pétain" et de l'épée "de Gaulle"). Paxton en démontrant qu'il n'en était rien révolutionna l'histoire de cette période.

Une toute dernière - hors période - qui illustre bien nos propos:
- Ouvrez un livre d'histoire, période napoléonienne, édité en France : la défaite de Waterloo.
- Ouvrez un livre d'histoire, période napoléonienne, édité partout ailleurs : la victoire de Waterloo.

Je m'inquiète! Claire va-t-elle se remettre de ce coup en traître ? §:-)

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1186 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes