Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Freebelgians / Prosper Vandenbroucke

En réponse à -3 -2
-1SS anglais ??? de Jacques Ghémard

ss anglais... de Manfred von Waldeinem le mercredi 30 mars 2005 à 21h00

Bonsoir à vous.
Les SS Anglais...
J'en parlais encore il y à quelques jours.
Cette question m'avais fait réagir.On m'a répondu;comme vous pourez le voir, ce qui va suivre n'est pas de moi mais de celui qui a bien voulus répondre à ma question sur ce sujet.
J'ai trouvé que c'était assez complet, ce pourquoi je vous en fait profiter en ce moment meme.
Pardonez-moi et bonne lecture...


"Bonjour Manfred :-)

Pour le recrutement d'une unité de Waffen-SS britannique autorisé par Hitler, fin 1942 ou début 43, surtout à des fins de propagande, il fut spécifié que les recrutables prisonniers de guerre (ou éventuels volontaires déjà en Allemagne et ayant fait preuve de leur adhérence au nazisme : cas de seulement 2 hommes si j'ai bien compris les notes que j'ai eu sous les yeux) soient des anti-communistes convaincus ou beaucoup mieux : d'anciens membres du parti BUF (British Union of ts), la seule formation politique te ayant eu un poids, fut-il petit, dans le paysage politique du Royaume-Uni.

Il fut fondé en octobre 1932 par un ancien ministre travailliste, Oswald Mosley; il connut sa plus grande gloire en 1934 en rassemblant jusqu'à 40 000 membres (effets de la crises aidant), ce qui demeure néanmoins assez ridicule face aux grands partis traditionnels, mais ses agitations violentes l'ont très vite décrédibilisé, et en 1935-36 il ne compta plus que 5 à 8000 membres selons les sources, pour reprendre un peu de vigueur et culminer à 20 000 membres à la veille de la guerre, inquiétude face à la menace de la guerre aidant, et tenants d'une politique de neutralité pro-allemande osant se manifester un peu plus. Ce qui reste toujours tout à fait marginal.

La sacro-sainte liberté d'expression britannique a laissé vivre ce parti jusqu'au 30 mai 1940, mais il faut savoir que depuis une loi de sécurité nationale passée le 22 mai 1940, du 23 au 30, avant même l'interdiction du mouvement du 30, tous ses leaders et membres les plus importants furent arrêtés. Ils passèrent tout ou partie de la guerre en prison.

Mais bon quand on songe que beaucoup des recrutés de ce British free corps le furent par diverses contraintes, ou à l'opposé par attrait de liberté, avantages matériels et sexuels, qu'un bon nombre quitta l'unité en route et qu' avant les recrutements de contraintes, il n'y avait pas 10 membres, en fin 1943, et que jamais 30 membres furent dans l'unité en même temps semble-t-il... Certains connurent le combat, dans les dernières semaines de la guerre apparemment.

Au final, on ne peut pas dire que le succès fut au rendez-vous ! Et bien tant mieux !

bien à vous

Olivier"

En espérant que celà aura répondu à vos questions,
bien à vous,Manfred.

*** / ***

lue 443 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Freebelgians

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes